18 novembre 2008

Envie de meurtre

C'est déja la fin des vacances pour moi et malheusement certain(e)s se débrouillent 2144537191_1pour gaspiller le peu du précieux temps qu'il me reste à glandouiller. L'ennemie du jour, la pharmacienne: Déjà, j'arrive, deux caisses ouvertes, je dois attendre... Les deux pharmaciennes sont toutes jeunes, et dynamique, cool, me dis-je, ça va aller vite! QUE NENNI!!!!  (ou DTC pour ceux qui préfèrent) Car c'est là, mes chers amis, qu'entre en scène la doyenne des pharmaciennes de France, elle arrive calmement et nous fait comprendre par un sourire faux-cul que c'est à moi... Je lui donne mon ordonnance (ne vous inquiétez pas c'est juste un renouvellement, rien de grave hein), elle resourit et part au fond de la pièce par petits pas de 20 cm. Déja là j'aurai du comprendre dans quoi je m'étais encore fourrée. Elle revient, à la caisse de gauche, le client prend son sac de medicaments et s'en va.

"Pourrais-je avoir votre carte vitale?"

Ce qui ne sert à rien, vu que cet achat n'est pas remboursé... [...]

(Ca correspond à 10 secondes de flottement pendant lesquelles elle réfléchit)

"Ah, ça ne passe pas ici..."

[...] *Frottage de la puce* [...]

"Toujours pas"

[...] *Frottage de la puce* [...]

"Ah? On va devoir changer de caisse..."

*Changement de caisse*

*Squannage du code barre de la boite*

*Re-Squannage du code barre de la boite*

*Oui... encore une fois...*

Et là, je sais pas ce qui l'a pris,mais elle s'est mise à me parler en baleine (comme dans Némo):

"Viiiiiiiiinnnnnnnnnngttttttttt-neeeeeeeeeeeeeuuuuuuuuf euuuuuurooooooooos s'iiiiiil vouuuuuuuus plaaaaait"

Un troisième client s'en va de la caisse d'a coté Je lui tend ma carte. Elle part... Elle revient avec le lecteur de carte bleue. 4eme client qui s'en va avec sa commande. Elle tape un 2... Puis un autre 2... Un troisième 2...

"Ah bin décidemment"

Et enfin le "9.00" qui manquait On attend... Longtemps, mon grand père, qui commence à se demander ce que je fous encore dans la pharmacie, me rejoint. Elle repart vers une collègue avec le lecteur ET ma carte. J'attend qu'elle revienne... 5 minutes, elle ne revient pas. Là j'ai les nerfs qui commencent à lacher.

"Ma carte?"

"On a petit problème, ça vient pas de votre carte, hein, c'est la machine. Vous auriez un chèque?"

"Non, je n'ai pas de chèque -_-'"

"Pouvez vous aller retirer 30 euros s'il vous plait?"

Genre, j'ai le choix.

"Oui... Je peux..."

A cet instant précis, entre deux insultes hurlées dans ma tête à l'encontre de cette charmante dame, je balance mon sac de médocs à mon grand père et je pars retirer de l'argent. Je reviens, elle s'occupe d'une autre cliente... et...la fait payer par carte:

"Oh, j'espere que ça va marcher cette fois."

Enfin, je repars avec mon euro de monnaie. Mon grand-père:

"Tu vois, je t'avais bien dit d'aller dans l'autre pharmacie..."

Conclusion: FUCK!!!!!!!
Question du jour: Si tu devais manger un insecte... Tu pencherai pour quoi? Heu... A la limite un truc genre ver blanc, mais frit... Image: Fallait pas m'enerver ARGHHHH!!!
Bisouilles

 

Posté par Jolie-Chaussette à 17:22 - Blablabla - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Commentaires sur Envie de meurtre

Nouveau commentaire