20 février 2017

Tu ne tueras point (Hacksaw Ridge)

5

Meilleur film - Meilleur réalisateur (M. Gibson)

Meilleur acteur (A. Garfield) - Meilleur montage

Meilleur montage son - Meilleur mixage

 

Sans titre 1

 

 

Sortie: Novembre 2016
Durée: 2h20min
Réalisé par Mel Gibson
Avec   Andrew Garfield, Vince Vaughn, Teresa Palmer
Genre: Drame/Guerre/Biopic
Nationalité: Américain/Australien

 

 

 

 

"Interdit aux moins de 12 ans

Quand la Seconde Guerre mondiale a éclaté, Desmond, un jeune américain, s’est retrouvé confronté à un dilemme : comme n’importe lequel de ses compatriotes, il voulait servir son pays, mais la violence était incompatible avec ses croyances et ses principes moraux. Il s’opposait ne serait-ce qu’à tenir une arme et refusait d’autant plus de tuer. Il s’engagea tout de même dans l'armée."

Sans titre 6Sans titre 6Sans titre 6Sans titre 6Sans titre 6Sans titre 6Sans titre 6Sans titre 6Sans titre 6sSans titre 6s

J'ai du me forcer pour regarder ce film: J'ai beaucoup de mal avec les films de guerre... Pas qu'ils ne soient pas intéressants, c'est juste que c'est beaucoup trop violent pour quelqu'un d'aussi sensible que moi. "Tu ne tueras point" ne fait pas exception à la règle, j'ai du faire plusieurs pauses après quelques scènes extrêmement réalistes. Mais bon il faut quand même que je sorte de ma zone de confort si je veux voir les films nommés dans la catégorie "meilleur film" parce que 2 films vus sur 9 c'était pas terrible! Pour le film en lui-même, avec les biopics traitant de héros américains, trop souvent on nous assomme avec la religion, la morale et le patriotisme mais pour le coup (même si c'est le cas) ça passe crème! Peut-être (sûrement) grâce à la prestation d'Andrew Garfield et à la réalisation que j'ai trouvé vraiment très bonne (rien que la scène d'introduction, oh boy!).

 

 

Posté par Jolie-Chaussette à 03:00 - Oscars 2017 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

10 février 2017

Sans titre 1

 

Je vérifiais mes mails et comme d'habitude je prends le temps de tous les ouvrir afin de cliquer sur le lien de "désinscription à la newsletter" qui en général se trouve en bas de page. Donc là comme d'hab un spam d'une mutuelle avec en titre "devis n°bidule" MAIS!!! Qu'est ce qu'on trouve en bas de page? 

Sans titre 2

  

Vous pouvez probablement pas lire comme ça alors je vous fais un petit copié/collé de toutes façons.

"� sur la poitrine et l’autre un « G ». — Celui de Harry est plus beau que les nôtres, dit Fred en examinant le pull qu’il avait reçu. Apparemment, elle fait davantage d’efforts quand on n’est pas de la famille. — Pourquoi n’as-tu pas mis le tien, Ron ? demanda George. Vas-y, mets-le, tu verras, c’est très agréable. — J’ai horreur du violet, marmonna Ron en le mettant quand même. — Au moins, il n’y a pas de lettre sur le tien, fît remarquer George. Elle doit penser que tu n’oublies pas ton nom. Mais nous non plus, on n’est pas idiots, on sait très bien qu’on s’appelle Gred et Forge. — Qu’est-ce que c’est que tout ce bruit ? Percy Weasley passa la tête par l’entrebâillement de la porte, l’air réprobateur. Lui aussi avait commencé à déballer ses cadeaux, car il avait sur le bras un gros pull-over dont Fred s’empara. — P comme Préfet ! Mets-le, Percy, nous, on les a déjà mis. Même Harry en a reçu un. — Je-ne-veux-pas-le mettre, protesta Percy tandis que les jumeaux l’obligeaient à enfiler le pull "

Oui, un extrait d'Harry Potter... et juste après en plein milieu de phrase: "erévolutionnai meulassiez mécano caste ricanait tourniquâtes sextuplées accrochera poquait empiffrée stéréoscopies contagionnant primassions pannés adoucisse complairaient nitrateriez désenvenimeront sous-entendriez harponnage désembuasse dinguerai aménageons symétrisait floriculture désactivé râblés parasiter macqueront biscornus diaprâmes informationnels corserez démoustiquassions tendrai valisassiez fruiticultrices hissassiez vioquissions inféodera sous-payeras transparaissent latinisées cale lézardât étronçonnâtes néo-grecs calorifugeaient visitas panacherai désannexèrent recélées troussequinée mesa fréquemment

javellisaient faufiliez bélinographe manufacturés chevretais vocalisasses épingler détransposaient inutile"

La partie itallique/gras c'est aussi eux, pourquoi "inféodera" est plus important que "dinguerai"? Ma foi, c'est comme ça... C'est surement un joueur de Boggle qui s'est fait une liste des mots qui rapportent le plus. Je me suis quand même désabonnée mais sachée que chez Mutuelle-conseil.com, on ne rigole pas avec les devis! Des gens très sérieux, si, si...

Posté par Jolie-Chaussette à 01:14 - Blablabla - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

02 février 2017

Premier contact (Arrival)

4

Meilleur film - Meilleur réalisateur

Meilleure adaptation - Meilleure photographie

Meilleurs décors - Meilleur montage

Meilleur montage son - Meilleur mixage

 

Sans titre 1

 

 

Sortie: Décembre 2016
Durée: 1h56min
Réalisé par Denis Villeneuve
Avec   Amy AdamsJeremy RennerForest Whitaker
Genre: SF
Nationalité: Américain

 

 

 

 

"Lorsque de mystérieux vaisseaux venus du fond de l’espace surgissent un peu partout sur Terre, une équipe d’experts est rassemblée sous la direction de la linguiste Louise Banks afin de tenter de comprendre leurs intentions. 
Face à l’énigme que constituent leur présence et leurs messages mystérieux, les réactions dans le monde sont extrêmes et l’humanité se retrouve bientôt au bord d’une guerre absolue. Louise Banks et son équipe n’ont que très peu de temps pour trouver des réponses. Pour les obtenir, la jeune femme va prendre un risque qui pourrait non seulement lui coûter la vie, mais détruire le genre humain…
"

Sans titre 6Sans titre 6Sans titre 6Sans titre 6Sans titre 6Sans titre 6Sans titre 6Sans titre 6hySans titre 6sSans titre 6s

Une rencontre humain/E.T où on se tourne vers la communication plutôt que vers le conflit? Je prends! Tout le monde parle de La La Land (même moi) et ses 14 nominations mais "Premier contact" en a tout de même 8! Je regrette juste qu'il ne soit pas nommé aussi pour ses effets spéciaux.

 

Posté par Jolie-Chaussette à 02:48 - Oscars 2017 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,

31 janvier 2017

 

Sans titre 15

Sans titre 1

 

 

  

Sans titre 2

 

NOVEMBRE 2016

Ray Bradburry - fahrenheit 451

1953 - 240p. SF

"451 degrés Fahrenheit représentent la température à laquelle un livre s'enflamme et se consume.
Dans cette société future où la lecture, source de questionnement et de réflexion, est considérée comme un acte antisocial, un corps spécial de pompiers est chargé de brûler tous les livres, dont la détention est interdite pour le bien collectif.
Montag, le pompier pyromane, se met pourtant à rêver d'un monde différent, qui ne bannirait pas la littérature et l'imaginaire au profit d'un bonheur immédiatement consommable. Il devient dès lors un dangereux criminel, impitoyablement poursuivi par une société qui désavoue son passé."

C'est fou de se dire qu'il a été écrit en 53...

J'ai aimé le fond, c'est vraiment intéressant et le thème est intemporel. Et on se dit tous que dans une telle situation on ferait partie des rebelles mais dans le fond on est tous comme la femme de Montag, enlevez-nous Internet pendant une journée et on est perdu.

Sans titre 6Sans titre 6Sans titre 6Sans titre 6hySans titre 6s

 

 

Sans titre 2k

 

DECEMBRE 2016

Douglas Adams - Le Guide du voyageur galactique VOL.1

1979 - 288 p. SF

"Comment garder tout son flegme quand on apprend dans la même journée : que sa maison va être abattue dans la minute pour laisser place à une déviation d'autoroute ; que la Terre va être détruite d'ici deux minutes, se trouvant, coïncidence malheureuse, sur le tracé d'une future voie express intergalactique ; que son meilleur ami, certes délicieusement décalé, est en fait un astrostoppeur natif de Bételgeuse, et s'apprête à vous entraîner aux confins de la galaxie ? 
Pas de panique ! 
Car Arthur Dent, un Anglais extraordinairement moyen, pourra compter sur le fabuleux Guide du voyageur galactique pour l'accompagner dans ses extraordinaires dérapages spatiaux moyennement contrôlés."

Oui, on s'est fait un round spécial SF :)

 J'avais évoqué Douglas Adams ici 

Kyo a choisi ce roman parce qu'on a aimé le film qui en est tiré (H2G2) et qui est complètement barré. Le bouquin est du même acabit. On nous explique les habitudes de certains types d'extra-terrestres, on transforme des missiles en cachalot/pot de pétunia, on apprend que les souris cachent bien leur jeu et bien plus encore! Ce roman est le premier d'une « trilogie en cinq volumes » (c'est pas moi qui le dit, c'est wiki) et je vous le recommande si vous êtes fan de situations absurdes et d'humour anglais. 

Sans titre 6Sans titre 6Sans titre 6Sans titre 6Sans titre 6s

 

Posté par Jolie-Chaussette à 19:33 - Le Book Club - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

The Room

Sans titre 2

20170131010835_1

 

Petite pause dans nos films pour vous présenter le premier jeu que j'ai acheté pendant les soldes d'hiver de Steam.

Développé par Fireproof Games. J'ai la version PC mais il existe aussi sur portable/tablette.

Pas vraiment de contexte, on se trouve dans une pièce très sombre avec en son centre un meuble assez bizarre. On vous demandera de lire la lettre se trouvant sur le meuble puis d'ouvrir une boîte, voilà, vous avez terminé le tutorial, maintenant, débrouillez-vous! 

Genre de point & click d'aventure d'après certains sites, pour moi c'est un jeu de type "casse-tête": on enchaîne les puzzles afin de trouver une clé/ un engrenage/ un tournevis qui nous emmènera à un autre casse-tête et ainsi de suite. Je suis pas sure de savoir où est la partie aventure du truc mais bon, soit! Je n'en suis qu'au début du chapitre 3 (sur 5) et je me suis dit que j'allais vous faire une petite présentation, histoire de faire connaître ce sympatique jeu (et surtout de m'aèrer un peu le cerveau). Pour l'instant je trouve ça assez simple mais comme je l'ai dit je n'en suis qu'à la première moitié, on verra dans quelques heures si je ne me suis pas tapé la tête dans les murs :)

20170131021308_1

20170131023213_1

 

Je l'ai choisi parce que c'était un mini-jeu qui allait me permettre de faire autre chose que les trois gros jeux auxquels je joue en ce moment (Final Fantasy XV, l'Ombre du Mordor et Life is Strange). Aussi, il était genre à 1€99 donc bon... Il a repris son prix normal (soit 4€99) mais ça reste raisonnable si vous êtes d'humeur à faire travailler vos neurones. Il existe un "The Room 2" et un "The Room 3" :)

Page du jeu

Page de l'application (qui est à 0€99, c'est beaucoup plus avantageux si jouer sur votre smartphone ne vous ennuie pas)

Posté par Jolie-Chaussette à 03:06 - Jolie Chaussette Vous Présente - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

30 janvier 2017

Doctor Strange

3

Meilleurs effets spéciaux

 

Sans titre 2

 

 

Sortie: Octobre 2016
Durée: 1h55min
Réalisé par Scott Derrickson
Avec   Benedict CumberbatchChiwetel EjioforTilda Swinton
Genre: Fantastique/Aventure
Nationalité: Américain

 

 

 

 

"Doctor Strange suit l'histoire du Docteur Stephen Strange, talentueux neurochirurgien qui, après un tragique accident de voiture, doit mettre son égo de côté et apprendre les secrets d'un monde caché de mysticisme et de dimensions alternatives. Basé à New York, dans le quartier de Greenwich Village, Doctor Strange doit jouer les intermédiaires entre le monde réel et ce qui se trouve au-delà, en utlisant un vaste éventail d'aptitudes métaphysiques et d'artefacts pour protéger le Marvel Cinematic Universe."

Sans titre 6Sans titre 6Sans titre 6Sans titre 6Sans titre 6Sans titre 6hySans titre 6sSans titre 6sSans titre 6sSans titre 6s

Une sacrée brochette d'acteurs: Cumberbatch, McAdams, Swinton, Ejiofor (), Mikkelsen, que des acteurs de renom que j'apprécie! Malheureusement, ce n'est pas ça qui sauvera le film pour moi, j'ai trouvé le tout très moyen. Ils n'y sont pour rien les pauvres, je pense juste qu'on leur a peut-être pas non plus donné le bon matériel. J'en demande peut-être trop d'un film Marvel me direz-vous. L'histoire est trop semblable à celle d'Iron Man, un mec intelligent à l'égo surdimenssioné se retrouve isolé dans un coin paumé, il doit se reconstruire. L'un aura pour alliée la science et l'autre la magie. C'est marrant parce qu'en fin de compte c'est ce qui les différencie: ils prennent des voies opposées. Deux côtés d'une même pièce comme on dit. 

Nomination: Les effets spéciaux sont effectivement bons et j'ai plus été impressionnée par la scène où le temps est inversé  que le trip psychédélique que l'Ancien fait vivre à Strange au début.

 

Posté par Jolie-Chaussette à 03:18 - Oscars 2017 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

27 janvier 2017

Mr. Ove (En Man Som Heter Ove)

2

Meilleur film étranger - Meilleurs maquillages

 

192624

 

 

Sortie: Septembre 2016
Durée: 1h56min
Réalisé par Hannes Holm
Avec  Rolf Lassgård, Bahar Pars, Ida Engvoll
Genre: Comédie dramatique
Nationalité: Suèdois 

 

Adaptation du roman Vieux, râleur et suicidaire : La vie selon Ove de Fredrik Backman

 

"Depuis le décès de sa femme et son licenciement, Ove se sent vieux et terriblement inutile. À longueur de journée, il erre dans sa maison comme une âme en peine. Pour s’occuper, il multiplie les rondes de sécurité dans sa copropriété et harcèle ses voisins pour le moindre manquement au règlement intérieur…

À 59 ans, grincheux et dépressif, Ove n’attend plus qu’une seule chose de la vie : la mort !


Il décide donc d’en finir… mais ses tentatives de suicide échouent lamentablement. La situation se corse lorsque de nouveaux voisins emménagent, affreusement sympathiques : Parvaneh, une jeune Iranienne, son mari et leurs charmants enfants. Sans cesse importuné, Ove n’a plus un instant à lui pour se pendre tranquillement. Pire : à force de nouvelles rencontres et d’amitiés improbables, il se pourrait bien qu’Ove reprenne goût à la vie…"

Sans titre 6Sans titre 6Sans titre 6Sans titre 6Sans titre 6Sans titre 6hySans titre 6sSans titre 6sSans titre 6sSans titre 6s

Touchant mais pas exceptionnel. J'ai beaucoup de mal avec l'affiche, visuellement elle est très jolie mais elle ne colle pas du tout à l'ambiance du film.  Pareil pour la bande annonce (parce que oui, je vais vous mettre un lien vers les bandes annonces maintenant), le ressenti que j'ai à la fin du film c'est un arrière goût tristouille et on dirait qu'on veut nous vendre une comédie et même si on sourit quelques fois, ça reste un drame selon moi.

Nomination: Comme une image vaut mieux qu'un long discours: Rolf Lassgård/Ove, mesdames et messieurs!

Sans titre 3

 

Posté par Jolie-Chaussette à 03:50 - Oscars 2017 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

26 janvier 2017

Sans titre 4

Sans titre 5

 

Je viens de passer deux heures à jongler entre Photofiltre et l'éditeur html du blog, je n'en peux plus mais je suis super contente du résultat! Vous vous demandez peut-être ce que j'ai changé vu que ça ne vous saute pas aux yeux.

1: Les titres de colonnes sont devenus vachement plus classes.

2: Les catégories sur la droite. Avant il y avait juste leurs noms écrits en tout petit sous forme de liste, maintenant, de jolis boutons! J'ai même ajouté des boutons pour certains tags (ciné, lecture, séries et coup de ♥) pour faciliter l'exploration. 

Pour ce qui est du contenu, vous l'aurez peut-être deviné en voyant l'article précédent, pendant quelques semaines, ça va surtout être axé "Oscars", déjà 5 ans que je fais ce thème, pfiooou ça passe vite!

Crédits: très jolie écriture qui nous vient d'ici

Posté par Jolie-Chaussette à 02:15 - Gestion du Blog - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 janvier 2017

La La Land

1

Meilleur film - Meilleur réalisateur (D. Chazelle)

Meilleur acteur (R. Gosling) - Meilleure actrice (E. Stone)

Meilleur scénario original - Meilleure musique

Meilleure chanson (Audition) - Meilleure chanson (City of stars)

Meilleure photographie - Meilleurs décors

Meilleur montage - Meilleur mixage

Meilleur montage son - Meilleurs costumes

 

Copie de Sans titre 1

 

 

Sortie: Décembre 2016 (USA) - Janvier 2017 (France)
Durée: 2h08min
Réalisé par Damien Chazelle
Avec  Ryan Gosling, Emma Stone, John Legend
Genre: Comédie musicale/Romance
Nationalité: Américain

 

 

 

 

"Au cœur de Los Angeles, une actrice en devenir prénommée Mia sert des cafés entre deux auditions. 
De son côté, Sebastian, passionné de jazz, joue du piano dans des clubs miteux pour assurer sa subsistance. 
Tous deux sont bien loin de la vie rêvée à laquelle ils aspirent…
Le destin va réunir ces doux rêveurs, mais leur coup de foudre résistera-t-il aux tentations, aux déceptions, et à la vie trépidante d’Hollywood ?
"

Sans titre 6Sans titre 6Sans titre 6Sans titre 6Sans titre 6Sans titre 6Sans titre 6Sans titre 6Sans titre 6Sans titre 6s

Il fallait vous en douter en même temps...

J'aime les comédies musicales, j'adore les comédies romantiques (quand elles sont bonnes) et Emma Stone et Ryan Gosling sont deux de mes acteurs favoris. Et après Ganster squad et Crazy, stupid love (qui est facilement dans le top 5 de mes films préférés, allez-y, lapidez-moi) je suis heureuse de les retrouver ensemble à l'affiche de ce film. 

Celui-ci, ça faisait des mois que je l'attendais et pour le coup je n'ai pas été déçue. Bon par contre je n'aurais pas du le regarder dans l'état de fatigue dans lequel je me trouve parce que j'ai pleuré pendant une bonne partie du film, je suis fleur bleue, que voulez-vous. Précisons que la fin m'a achevée...

Pour ce qui est des nominations, 14, ça fait un sacré paquet! Que dire? Comme c'est le premier film de ma liste, je n'ai pas vraiment moyen de comparer pour l'instant mais je trouve qu'il est très bon dans toutes les catégories pour lesquelles il est nommé. On verra par la suite.

 

 

Posté par Jolie-Chaussette à 22:45 - Oscars 2017 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

17 janvier 2017

 

Sans titre 15

Sans titre 1

 

 

  

Sans titre

 

SEPTEMBRE 2016

Ben Aaronovitch - Le dernier apprenti sorcier, Tome 1 : Les rivières de Londres

2011 - 413p. Urban fantasy

"L'agent Peter Grant ne croyait pas aux fantômes, jusqu'au jour où un étrange personnage lui affirme avoir assisté au meurtre sur lequel il enquête. Un témoin providentiel... s'il n'était mort depuis plus d'un siècle ! Et Peter n'est pas au bout de ses surprises : recruté par l'inspecteur Nightingale, il intègre l'unité de la police londonienne chargée des affaires surnaturelles. Au programme, traquer vampires. sorcières et autres créatures de la nuit ; maintenir la paix entre les forces occultes de Londres ; tenir à distance les divinités trop entreprenantes ; et bien sûr apprendre le latin, le grec ancien et une montagne d'incantations bizarres et pour le moins rébarbatives. Peter doit en passer par là, s'il veut un jour devenir à son tour le dernier sorcier de Londres...."

Vous l'aurez compris, c'est l'histoire d'un jeune flic qui se retrouve muté dans la brigade du surnaturel. Ils sont deux, lui et son immortel de chef et ça dépote! Je l'ai donc lu en septembre et je suis actuellement au tome 3, je vais pas très vite mais je jongle avec le livre du mois en même temps (car oui, on tient bon!!). 

J'ai adoré, tout simplement,  Peter enquête sur un magicien qui rend les gens polymorphes avant de leur faire exploser la tête, c'est bien écrit, drôle, bien ficelé et très prenant. Par contre en VO, "Les rivières de Londres" c'est le titre de la série, donc ne soyez pas surpris s'il y a ÉNORMÉMENT de descriptions de la ville et... de ses rivières ;)

Sans titre 6Sans titre 6Sans titre 6Sans titre 6Sans titre 6hy

 

 

Sans titre

 

OCTOBRE 2016

Oscar Wilde - Le Portrait de Dorian Gray

1890 - 416p. Littérature Anglaise/Fantastique

"Le héros de l'unique roman d'Oscar Wilde doit rester éternellement jeune : son portrait seul sera marqué progressivement par le temps, les vices, les crimes, jusqu'au drame final.
Dans ce chef-d'œuvre de l'art fin de siècle (1890), l'auteur a enfermé une parabole des relations entre l'art et la vie, entre l'art et la morale, entre le Bien et le Mal. Les apparences du conte fantastique, et du roman d'aventures, où le crime même ne manque pas, fascinent le lecteur ébloui par les dialogues étincelants de l'auteur de théâtre, les paradoxes de l'esthète, la phrase du poète. La tragédie vécue par l'écrivain, le bagne, le déshonneur, la mort prématurée laissent ainsi, lisse et pur, son roman unique."

Bon sang que j'ai eu du mal avec celui-là! Les deux personnages principaux sont insuportables: quand Dorian s'exprime, il ne parle pas, il s'écrit. Il est très théâtral et ça a le don de m'enerver. Il est tellement facile à manipuler, n'arrive à avoir une personnalité qu'en copiant celle de son meilleur ami . Il est inintéressant au possible, quand Sybille est arrivée je me suis dit que ça allait s'arranger, qu'il allait enfin s'écarter de l'influence de "son meilleur ami" et bien non. Merci Sybille de ton intervention... Je ne suis pas fan de philosophie et ce roman n'utilise ses dialogues que pour nous expliquer les idées et la façon de penser de Dorian et de Lord Henry. C'est long, surtout quand on adhère pas à leur visions des choses: la vraie bonté n'existe pas, tout acte est égoïste, donc tout peut se justifier, rien n'a de conséquence tant qu'on arrive à occulter la morale... bla bla bla... Ajouter à ça un chapitre 11 d'une trentaine de pages qui vous fait la liste de toutes les pierres, instruments de musiques et bouts de tissus que Dorian aura acquis au long de sa vie et vous vous faites une idée. Si vous êtes portés sur la philosophie, les notions de bien et de mal, la manipulation, tentez votre chance, si vous avez besoin d'un minimum d'action pour tenir, je ne vous le conseille pas. Je mets quand même la moyenne parce qu'il y a quand même du bon, les derniers chapitres m'ont plu. Mais trop long. 

 

Sans titre 6Sans titre 6Sans titre 6hySans titre 6sSans titre 6s

 

Posté par Jolie-Chaussette à 22:39 - Le Book Club - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,